Qui sommes nous?

Ce site est la propriété de Quirites SAS, société d’investissement de la famille de Pascal Quiry et opéré par lui. À ce jour, Quirites détient directement ou indirectement avec ses actionnaires 1,95 % de SMTPC, Société Marseillaise du Tunnel du Prado Carénage.

Pascal Quiry, diplômé d’HEC Paris en 1984, a toujours eu une double activité professionnelle :

  • de pédagogue comme professeur de finance à HEC depuis 1986, co-auteur depuis 1998 du manuel de finance d’entreprise communément appelé le Vernimmen (plus de 200.000 exemplaires vendus, Dalloz), titulaire de la chaire BNP Paribas à HEC depuis 2012 ;
  • de banquier d’affaires à BNP Paribas de 1986 à 2012, où ses principales responsabilités ont recoupé l’évaluation des entreprises, l’ingénierie boursière et l’exécution des transactions de fusions et d’acquisition en Europe et en Amériques. À partir de 2012, il est devenu investisseur actif en sociétés non cotées ou cotées. Il est ainsi à l’origine du refus de l’AMF en juillet 2014 d’autoriser l’expropriation des actionnaires minoritaires d’Orchestra à 40 €. Un an après, le cours atteignait 121 €, avant que l’hubris de son dirigeant ne l’entraine en 2020 à la faillite. Pascal Quiry a aussi convaincu en 2019 SOFRAGI, dernière SICAF cotée, de se transformer en SICAV, entrainant la disparition d’une décote de 20 à 40 % sur sa valeur.
    En 2019, l’AMF a sollicité Pascal Quiry pour faire partie de la commission Philipponnat-Suet de réforme des procédures de retrait de cote (squeeze-out).

Depuis le printemps 2021, Quirites et d’autres investisseurs professionnels et privés, actionnaires de SMTPC à hauteur de 11 %, œuvrent pour que l’offre projetée de Vinci et d’Eiffage se fasse à un prix équitable fondé sur un plan d’affaires fidèle à la réalité et non emprunt de biais systématiques (surestimation des charges et sous-évaluation des recettes), comme cela peut s’observer dans le plan d’affaires de 2019 utilisé pour négocier avec la Métropole d’Aix Marseille Provence l’extension de la concession de SMTPC en contrepartie des travaux de réalisation de la bretelle Schlœsing.